Les crimes de haine contre les juifs ont plus que doublé à Toronto en 2023

Photo de profil de 60847
CIJA
|03 juin2024

La communauté juive représente 4 % de la population de Toronto's population, mais est est victime de 36 pour cent des crimes de haine 

Toronto, ON - 31 mai 2024 - Le Service de police de Toronto (SPT) a publié son rapport sur les crimes haineux de 2023 révélant que les crimes haineux ciblant les Juifs, 2SLGBTQIA+ et les Noirs sont restés les plus fréquemment signalés à la police, représentant respectivement 36, 18 et 13 % de tous les crimes haineux. En 2023, TPS a enregistré 365 crimes de haine signalés, soit une augmentation de 47 % par rapport aux 248 événements recensés en 2022 et bien au-delà de la moyenne décennale de 174 crimes de haine par an. TPS a noté que le conflit au Moyen-Orient qui a débuté le 7 octobre 2023 a contribué de manière significative à l'augmentation du nombre de signalements.

Chiffres clés de la communauté juive : 

  • En 2023, Toronto a connu une augmentation de 108 % du nombre de crimes de haine anti-juifs/israéliens signalés, les incidents antisémites étant passés de 65 en 2022 à 135 en 2023. Sur les 135 occurrences de 2023, 130 étaient anti-juives et 5 anti-israéliennes. 
  • Quatre-vingt pour cent des crimes de haine visant une religion étaient des actes antijuifs (130 actes). 
  • Sur les 31 crimes de haine classés dans la catégorie des préjugés multiples, la communauté juive a été ciblée dans 15 cas. 
  • Bien qu'elle ne représente que 4 % de la population de Toronto, la communauté juive a été victime d'environ 36 % de tous les crimes de haine. 
  • Au total, on constate une augmentation de 32 % des signalements de crimes de haine après le 7 octobre entre les mois d'octobre et de décembre 2023.w 
  • Dans l'ensemble, les crimes de haine visant une religion ont plus que doublé d'une année sur l'autre (2023=163 occurrences, 2022=78 occurrences) et représentent 45 % de tous les crimes de haine signalés. 
  • Les trois infractions criminelles motivées par la haine les plus fréquemment signalées en 2023 sont les atteintes aux biens, les agressions non provoquées et les menaces. 
  • Les membres de la communauté juive ont été les plus visés par les méfaits motivés par la haine, avec 98 cas signalés. 
  • Notamment, les menaces proférées à l'encontre de la communauté juive ont augmenté de 13 occurrences, passant d'une (1) en 2022 à 14 occurrences en 2023, ce qui en fait le groupe de victimes le plus fréquemment ciblé dans cette catégorie. 
  • En 2023, près de la moitié des crimes de haine commis par le biais des télécommunications visaient des membres de la communauté juive/israélienne. Sur les 14 événements, près de 79 % (11) ont été signalés après le 7 octobre 2023. 

En réponse au rapport, le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) a publié le commentaire suivant : 

"La publication des statistiques sur les crimes de haine du SPT pour 2023 confirme la hausse historique de antisémitisme à laquelle la communauté juive de Toronto est confrontée non seulement depuis le 7 octobre, mais aussi en tant que tendance à la hausse depuis 2020. Le fait que le nombre d'incidents antisémites ait plus que doublé l'année dernière par rapport à l'année précédente montre toutefois l'impact considérable que la haine attisée par une guerre à l'autre bout du monde a eu sur notre communauté. Notre communauté a été forcée de vivre dans la peur et l'inconfort au travail, à l'école et dans la rue à cause de la haine antijuive qui a imprégné la vie canadienne. À ceux qui tentent d'éclairer la communauté en disant que nous faisons l'amalgame entre l'aversion pour le gouvernement israélien et antisémitisme, sachez que vous ne trompez personne - ni nous, ni la police, qui a spécifiquement noté que, sur les 135 incidents visant la communauté juive, 130 étaient anti-juifs et 5 anti-israéliens. 

"Les chiffres parlent d'eux-mêmes aux élus qui affirment que ce n'est pas "ce que Toronto est ou ce que nous sommes". Les dirigeants à tous les niveaux doivent enfin mettre fin à l'atmosphère de permissivité à l'égard de antisémitisme qui sévit actuellement dans notre ville. La haine, l'intimidation et l'alarmisme incessants doivent cesser. Il faut agir maintenant.  

 

-30- 

 

Contexte supplémentaire 

Restez au courant !

Obtenez toutes les dernières informations grâce à notre bulletin d'information, "This Week in Canadian Jewish Advocacy".

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada -UIA, représentant Fédérations juives à travers le Canada. En cliquant sur "S'inscrire", vous acceptez de recevoir des mises à jour périodiques du CIJA. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada - UIA, représentant les fédérations juives à travers le Canada. En cliquant sur  «  S'inscrire , »  vous acceptez de recevoir des mises à jour périodiques de CIJA. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.
test
Photo de profil de 60847
À propos du CIJA
Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada -UIA, représentant Fédérations juives tout le Canada.
Laissez un commentaire
Connectez-vous avec
Veuillez vérifier votre e-mail pour un lien permettant d'activer votre compte.