"Les administrateurs du TDSB doivent voter NON" - La Commission des droits de l'homme n'en tient pas compte antisémitisme

Photo de profil de 60847
CIJA
|19 juin2024

La stratégie de lutte contre la haine et le racisme ignore antisémitisme

Toronto, ON - 18 juin 2024 - Ce soir, le comité des programmes et des services scolaires du TDSB s'est réuni pour voter sur une mise à jour du rapport de mise à jour de la stratégie d'apprentissage des élèves du TDSB, Lutte contre la haine et le racisme, 2024 (CHR). Les membres du comité ont voté à 5 contre 3 pour recevoir le rapport, qui sera maintenant envoyé au conseil d'administration du TDSB pour voter sur son adoption.

Bien que les représentants de la communauté juive organisée n'aient pas été autorisés à s'adresser à la commission, le CIJA a présenté une délégation écrite exposant les préoccupations de la communauté. Le CIJA a exhorté les membres du comité à voter "NON" en raison des mises à jour proposées dans la RSC, qui n'abordaient pas le site antisémitisme et contestaient l'identité du site Juifs canadiens.

Le rapport étant maintenant soumis à l'examen et au vote du conseil d'administration dans son ensemble, le CIJA demande instamment aux administrateurs de voter contre l'adoption de la RSC et de veiller à ce que les priorités de la communauté concernant antisémitisme et la discrimination à l'encontre des Juifs et des Canadiens d'origine israélienne soient prises en compte.

En réponse, Jess Burke, directrice de la diversité, de l'équité, de l'inclusion et de la formation, chargée de la liaison avec les partenariats 2SLGBTQIA+, Centre consultatif des relations juives et israéliennes, a fait la déclaration suivante : 

"Dans un contexte de niveaux sans précédent d'incidents antisémites à travers le Canada, le RSC du TDSB est défectueux, car il n'aborde pas l'augmentation drastique et brutale des incidents antisémites, du racisme anti-juif et de l'hostilité anti-israélienne dans les écoles de Toronto. Nous sommes très déçus que les administrateurs aient choisi de ne pas tenir compte des préoccupations exprimées par la directrice de l'éducation concernant le fait que le rapport ne se concentre pas sur le site antisémitisme et de sa recommandation de renvoyer le rapport au personnel pour une consultation plus approfondie.

"En outre, l'adoption du "racisme anti-palestinien" dans la CDH entraînera la censure d'aspects essentiels de l'identité juive. S'efforcer de redéfinir ce qui constitue ou ne constitue pas antisémitisme, l'ARP est intrinsèquement oppressif. Aucune autre définition antiraciste et anti-oppressive ne cherche à nier et à contester l'expérience vécue d'un autre groupe marginalisé ou multi-marginalisé. Personne d'autre que la communauté juive n'a le droit de définir ce qui est ou n'est pas antisémitisme. Cela aurait dû être évité à tout prix.

"Il faut plus de temps et une étude appropriée pour comprendre comment les exemples spécifiques et les utilisations de l'ARP dans la CRH peuvent être adaptés pour éviter une plus grande polarisation et division des étudiants israéliens, palestiniens, juifs et arabes. Une définition qui s'applique à un groupe méritant l'équité n'est pas appropriée et perpétue un préjudice abject, ne garantissant pas un environnement d'apprentissage sûr et inclusif.

"La politisation répétée et inutile de nos étudiants, de notre personnel et de notre corps enseignant sur la base de conflits internationaux importés accentue les divisions, freine les initiatives de consolidation de la paix et crée un environnement d'apprentissage sous-optimal pour les étudiants, dans lequel la sécurité psychologique ne peut être garantie.

"Nous demandons à l'ensemble du conseil d'administration du TDSB de voter NON. Toute stratégie de lutte contre la haine et le racisme doit être axée sur le Code des droits de la personne de l'Ontario et créer un environnement inclusif pour tous. Le CDH ne répond pas à cette norme. Son adoption ne portera pas seulement préjudice à la communauté juive et israélienne et à d'autres groupes minoritaires non abordés dans le rapport, mais aura un effet préjudiciable durable sur la société et diminuera notre compétence interculturelle pour les générations à venir".

-30-

Contexte supplémentaire 

Restez au courant !

Obtenez toutes les dernières informations grâce à notre bulletin d'information, "This Week in Canadian Jewish Advocacy".

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada -UIA, représentant Fédérations juives à travers le Canada. En cliquant sur "S'inscrire", vous acceptez de recevoir des mises à jour périodiques du CIJA. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada - UIA, représentant les fédérations juives à travers le Canada. En cliquant sur  «  S'inscrire , »  vous acceptez de recevoir des mises à jour périodiques de CIJA. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.
test
Photo de profil de 60847
À propos du CIJA
Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada -UIA, représentant Fédérations juives tout le Canada.