Des employés juifs syndiqués assignent l'AFPC - le plus grand syndicat de la fonction publique fédérale du Canada - devant la Commission canadienne des droits de la personne

Photo de profil de 60847
CIJA
|09 février2024

L'Alliance de la Fonction publique du Canada a « créé un environnement hostile et discriminatoire » pour ses membres juifs

Ottawa, ON – 9 février 2024 – Aujourd'hui, les membres juifs de l'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) ont déposé 14 plaintes individuelles auprès du Tribunal canadien des droits de la personne contre leur syndicat. Ils reprochent à l’AFPC d’avoir mis de l'avant, unilatéralement, une position anti-israélienne dans la foulée de la guerre entre Israël et le Hamas, créant ainsi un climat de discrimination et de harcèlement à l'égard des membres de confession juive du syndicat.

Immédiatement après l'attaque terroriste du Hamas, contre Israël, le 7 octobre dernier l'AFPC a entrepris la promotion de positions déséquilibrés et biaisés contre Israël, au profit d’une entité terroriste inscrite comme telle sur la Liste du Canada, créant ainsi un environnement hostile pour les travailleurs juifs.

Les plaignants sont tous des employés sous réglementation fédérale et seront représentés bénévolement par Me Daniel Lublin et Me Marc Kitay de Whitten & Lublin Employment Lawyers, l'un des principaux cabinets d'avocats canadiens spécialisés dans les litiges en milieu de travail.

« L'essentiel de la cause des plaignants est que l'AFPC met clairement de l'avant un programme discriminatoire à l'égard des membres juifs du syndicat, notamment en versant des fonds syndicaux à l'UNRWA malgré des rapports crédibles selon lesquels des employés de l'agence retiennent en otage des Israéliens innocents et adoptent d'autres comportements qui leur sont préjudiciables », a déclaré Me Daniel Lublin, associé fondateur du cabinet Whitten & Lublin. « Ces actions et d'autres ont amené les membres juifs de l'AFPC à souligner que leur syndicat, qui est censé représenter leurs intérêts, crée en fait un environnement de peur, d'hostilité, d'aliénation et de préjugés à leur égard. Le comportement présumé de l'AFPC constitue une violation flagrante de la Loi canadienne sur les droits de la personne, qui interdit au syndicat d'appliquer un traitement différent fondé sur la race, l'origine nationale ou ethnique, la religion ou les croyances religieuses. »

Les dirigeants de l'AFPC ont été informés de la plainte déposée auprès de la Commission des droits de la personne, y compris de la réparation demandée par les membres juifs de l'AFPC.

« Les membres juifs de l'AFPC ne devraient pas être obligés d'endurer la diffusion par leur syndicat d'opinions anti-israéliennes et de propagande antijuive, qui crée un environnement dangereux où les juifs sont diabolisés aux yeux de leurs pairs », a déclaré Me Marc Kitay. « Malgré les plaintes adressées à la direction de l'AFPC au sujet de ces conditions problématiques, aucune enquête ou mesure corrective n'a été prise. Dans certains cas, le syndicat a même utilisé ces plaintes comme un tremplin pour diffuser des opinions antisémites et anti-israéliennes. Le rôle d'un syndicat est de représenter les intérêts de tous ses membres. Personne ne doit se sentir comme un citoyen de seconde zone ou être pris pour cible en raison de ses origines et de ses convictions. L'impartialité doit être de mise. »

Parmi les réparations demandées par les plaignants figurent des excuses publiques, des dommages financiers, l'ordre de cesser le financement de l'UNWRA et des initiatives BDS, ainsi que la possibilité de rediriger leurs cotisations syndicales vers une organisation caritative juive de leur choix.

Le Groupe de travail juridique du Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA), composé d'avocats bénévoles de partout au Canada, coordonnant les litiges pour la défense du peuple juif, a mis les plaignants en contact avec le cabinet Whitten & Lublin Employment Lawyers qui leur offre ses services et son expertise gratuitement.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants des services pro-bono fournis par Whitten & Lublin Employment Lawyers et du travail qu'ils accomplissent pour ces membres juifs de l'AFPC confrontés à un environnement aussi hostile et antisémite de la part de leur propre syndicat », a déclaré Richard Marceau, Vice-Président, relations externes et Avocat-conseil du CIJA.

-30-

Contexte supplémentaire

À propos du Centre consultatif des relations juives et israéliennes

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada -UIA, représentant Fédérations juives à travers le Canada. Le CIJA est une organisation nationale non partisane à but non lucratif dont la mission est de préserver et de protéger la vie juive au Canada par la défense des intérêts de la communauté juive organisée du Canada et de promouvoir les intérêts de la politique publique du Canada.

À propos du groupe de travail juridique du CIJA

Face à la montée de l'antisémitisme visant la communauté juive canadienne dans l'ombre de la guerre entre Israël et le Hamas, le CIJA et la Fédération UJA du Grand Toronto (UJA) ont créé une équipe d'intervention juridique rapide, réunissant certains des meilleurs juristes de notre communauté en tant que bénévoles pour lutter contre la haine et soutenir ceux qui cherchent un recours juridique pour résoudre des problèmes tels que l'antisémitisme criminel, la discrimination sur le lieu de travail et dans les établissements d'enseignement, les fautes professionnelles ou le refus de service. Elle dispose désormais de centres dans de nombreuses villes du Canada.

L'équipe d'intervention rapide du Groupe de travail juridique du CIJA est présidée par Nanette Rosen, retraitée du ministère de la Justice du Canada, et Mark Freiman, ex- Sous-Procureur général de l'Ontario et jadis président du Congrès juif canadien.

Restez au courant !

Obtenez toutes les dernières informations grâce à notre bulletin d'information, "This Week in Canadian Jewish Advocacy".

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada -UIA, représentant Fédérations juives à travers le Canada. En cliquant sur "S'inscrire", vous acceptez de recevoir des mises à jour périodiques du CIJA. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada - UIA, représentant les fédérations juives à travers le Canada. En cliquant sur  «  S'inscrire , »  vous acceptez de recevoir des mises à jour périodiques de CIJA. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.
test
Photo de profil de 60847
À propos du CIJA
Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada -UIA, représentant Fédérations juives tout le Canada.