La communauté juive troublée par l'accord de plaidoyer dans l'affaire des menaces de mai 2021

Photo de profil de 60847
CIJA
|22 février2023
Vignette

Deux accusés ont été arrêtés alors qu'ils circulaient dans un quartier juif, étant armés avec des couteaux et proférant des menaces à l'encontre de la communauté juive.

MONTRÉAL, QC – 22 février 2022 – Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) et la Fédération CJA sont troublés du fait que l'un des deux défendeurs arrêtés en mai 2021, et initialement accusé de fomenter volontairement la haine, a plaidé coupable lundi au Palais de justice de Montréal uniquement à l'accusation de proférer des menaces. Les personnes présentes dans la salle d'audience pouvant déduire que l'accusation supplémentaire de fomenter volontairement la haine a été abandonnée dans le cadre d'une négociation de plaidoyer, éliminant ainsi la possibilité pour le tribunal d'évaluer ses actions à travers le prisme des dispositions du Code criminel relatives à la propagande haineuse. Le juge prononcera la sentence ce printemps

Le soir du 17 mai 2021, les deux hommes se sont filmés en train de traverser un quartier à prédominance juive en criant bruyamment des insultes antisémites et des menaces aux passants. Dans l'une de leurs vidéos, publiée sur les médias sociaux, ils expliquent qu'ils se rendent à Côte-St-Luc parce que « c'est là que se trouvent tous les Juifs ». À la suite de cet incident, les deux individus ont été accusés d'avoir proféré des menaces et de port d’arme dans un dessein dangereux. Après évaluation par les autorités, une accusation supplémentaire de fomenter volontairement la haine (article 319 (2) du Code criminel) a été portée contre le deuxième défendeur.

« Ce développement est troublant », a déclaré Eta Yudin, vice-présidente du CIJA Québec. « L'abandon de cette accusation signifie que l'intention haineuse derrière les actions du défendeur ne sera pas reconnue. L'article 319 est là pour s'assurer que les auteurs d’actes haineux soient tenus responsables.

« Cibler les Juifs ou quiconque pour ce qu'ils sont, pour la façon dont ils s'identifient, va à l'encontre des valeurs de notre société. Ceux qui cherchent à fomenter ou à agir sur la haine et l'antisémitisme doivent faire face à de graves conséquences. Nous espérons que la sentence reflétera la gravité de ses actes et comprendra de solides protections pour notre communauté », a déclaré Madame Yudin.

Au moment de l'incident, la sécurité de la Fédération CJA a rapidement agi et coordonné son action avec la police qui est arrivée rapidement sur les lieux et a arrêté les deux personnes pour avoir proféré des menaces. Les agents ont trouvé les deux personnes en possession de couteaux. L'unité des crimes haineux du Service de police de Montréal a été chargée de l'enquête. Le premier accusé avait quant à lui comparu au le tribunal en décembre 2022, où il avait accepté un engagement de ne pas troubler l'ordre public assorti de conditions strictes visant à protéger la communauté juive en personne et en ligne.

« Les auteurs d’actes haineux doivent savoir que la promotion de l'antisémitisme ou de toute autre forme de haine ne sera jamais acceptable. Il est inacceptable de se déplacer armé et de menacer la communauté juive. La Fédération CJA et le Réseau de sécurité communautaire continueront à travailler avec les forces de police pour assurer la sécurité de notre communauté. Nous attendons du système judiciaire qu'il envoie un message clair par le biais de la sentence, à savoir qu'il y a des conséquences réelles à de tels actes », a déclaré le chef de la direction de la Fédération CJA, Yair Szlak.

Le CIJA et la Fédération CJA continueront à suivre cette affaire de près et assisteront au prononcé de la sentence au printemps.

-30-

Contexte supplémentaire

À propos du Centre consultatif des relations juives et israéliennes

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) est le agence de représentation de Fédérations juives à travers le Canada. Le CIJA est un organisme national, non partisan et sans but lucratif dont la mission est de préserver et de protéger la vie juive au Canada par la défense des droits et de promouvoir les intérêts de la communauté juive organisée du Canada en matière de politique publique.

À propos de la Fédération CJA

Depuis plus de cent ans, la Fédération CJA est au cœur de la communauté juive organisée de Montréal. En partenariat avec un vaste réseau d’agences et d’organisations locales, nationales et internationales, elle bâtit et soutient la communauté en exerçant du leadership et en appuyant la prestation de services et de programmes qui viennent en aide tant aux personnes vulnérables qu’à celles dans le besoin. Elle contribue à assurer un avenir prometteur à la communauté juive, elle défend les intérêts de cette dernière et elle a une incidence positive sur les enjeux qui touchent l’ensemble de la société.

Note pour les médias : Mettez à jour votre profil dans base de données des médias afin de vous assurer de recevoir des communications sur les questions touchant la communauté juive du Canada.

Pour des déclarations concernant nos enjeux et pour suivre notre travail en temps réel, veuillez nous suivre sur :

Restez au courant !

Obtenez toutes les dernières informations grâce à notre bulletin d'information, "This Week in Canadian Jewish Advocacy".

Le CIJA est l'agence de représentation des fédérations juives du Canada. En cliquant sur " S'inscrire ", vous acceptez de recevoir des mises à jour périodiques du CIJA. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.
Photo de profil de 60847
À propos du CIJA
Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes est le agence de représentation de Fédérations juives à travers le Canada.