Un mot de notre président - Nous sommes changés à jamais

Image de profil pour 40639
Gail Adelson
|08 novembre2023
Un mot de notre présidente | Gail Adelson-Marcovitz

Le 7 octobre dernier, la communauté juive, et même le Monde, ont changés radicalement, avec le déchaînement d’horreurs ignobles, abominables et si inimaginables que personne ne sera plus jamais comme avant. 

 Au cours des quatre dernières semaines, les réactions et les ripostes auxquelles nous avons assisté ont été encore plus traumatisantes. À l’échelle de l’Occident, des gens ont célébré joyeusement cette barbarie indescriptible et ont appelé à une intifada mondiale. Nous avons vu des images d’otages mutilés et déchiquetés. Une moustache nazie a même été ajoutée à la photo d’un enfant de trois ans et le mot « otage » a été remplacé par le mot « occupant », laissant entendre que les otages eux-mêmes ont en quelque sorte mérité leur sort.

Lors de manifestations, des sympathisants de la Palestine ont scandé « Gazez les Juifs! » et « Nettoyons le monde! ». Dans des universités aux quatre coins de l’Amérique du Nord, des groupes d’étudiants ont proclamés leur appui au Hamas, décrivant le massacre et la prise d’otages comme une « résistance » raisonnable et acceptable. Des enseignants ont pour leur part offert des crédits supplémentaires aux étudiants assistant à des rassemblements pro-Palestine, et des étudiants juifs ont dû se réfugier dans la bibliothèque de leur école alors que des manifestants anti-Israël frappaient violemment sur les portes. 

Partout, sur les différents médias sociaux, un flot incessant d’antisémitisme déferle jour après jours. Nous avons vu les Nations Unies refuser d’appuyer un amendement à une résolution présentée par le gouvernement du Canada, demandant une pause humanitaire qui aurait reconnu les actes de terrorisme commis par le Hamas. 

Dans la foulée des attaques du 7 octobre, il est devenu tout à fait clair qu’il ne s’agit non seulement d’une guerre contre Israël, mais d’une dynamique haineuse visant les Juifs du monde entier. En effet, l’antisémitisme connaît une résurgence inquiétante, sinon alarmante, à l’échelle planétaire et la haine contre les Juifs semble se manifester partout.

Nous sommes tous bouleversés et horrifiés. Nous vivons dans l’angoisse et de la peur. Ce n’est pas comme en 1943, mais cela ressemble étrangement à 1933. Aussi, cette fois, la communauté juive n’est pas impuissante. Nous devons changer cette trajectoire, sans quoi notre société démocratique, tolérante et diversifiée pourrait en souffrir cruellement. 

Nous continuons d’exiger que notre gouvernement appuie le droit d’Israël de défendre son peuple et ses frontières. Nous poursuivons nos efforts pour ramener les otages à la maison et pour veiller à ce qu’Israël conserve les appuis dont il a besoin pour éliminer le Hamas et libérer les Israéliens et les Palestiniens de la tyrannie de ce groupe terroriste, du danger qu’il représente et des obstacles qu’il crée pour empêcher le dialogue et l’instauration de la paix. 

Si ce n’est déjà fait, nous vous invitons à vous inscrire à l'Alerte à l’action pour poursuivre la sensibilisation de nos dirigeants politiques afin qu’ils continuent de réclamer la libération des otages et d’appuyer Israël dans une guerre qu’il n’a ni commencée ni demandée. 

Nous avons redoublé d’efforts pour que le gouvernement fédéral présente le projet de loi promis et tant attendu sur la haine en ligne, et nous poursuivrons notre travail avec nos partenaires afin que celui-ci soit enfin déposé à la Chambre des communes. 

Nous avons en outre demandé du financement additionnel pour assurer la sécurité accrue nécessaire à la protection de nos institutions et de nos synagogues en ces temps tumultueusement horribles. Aussi, sommes-nous heureux d’annoncer que le 6 novembre, le gouvernement fédéral a accepté, dans le cadre de son Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque (PFPIS), de consacrer 5 millions de dollars supplémentaires à la protection et au renforcement de la sécurité de nos centres communautaires et synagogues. 

Nous continuons de collaborer avec les administrations universitaires canadiennes pour combattre l'antisémitisme sournoisement latent au sein de leurs établissements, non seulement celui provenant d’étudiants activistes, mais aussi celui affiché par les milieux universitaires et les syndicats des enseignants, qui associent sans discernement Israël au colonialisme et la violence du Hamas par rapport à un combat pour la justice sociale.  

Préoccupés par la montée de l’antisémitisme à la suite des attaques du 7 octobre, nous avons reconnu la nécessité de recourir à tous les moyens juridiques à notre disposition pour lutter contre ce fléau. C’est ainsi que le CIJA et l’UJA ont mis sur pied une Équipe intégrée d’intervention juridique rapide au sein du groupe de travail juridique du CIJA. Pour faire face à l’antisémitisme, pour aider notre communauté, nous entreprendrons tous les moyens légaux disponibles dans les domaines liés aux droits de la personne, au droit du travail et de l'emploi, au droit pénal, au droit fiscal et au droit international pour veiller à ce que les membres des organisations professionnelles respectent leurs obligations déontologiques. 

Nous poursuivrons nos efforts, qui ont commencé bien avant la conférence Antisémitisme : faire face, combattre, afin que chacun de vous dispose des outils nécessaires pour défendre les droits d’Israël et du peuple israélien.Cliquez icipour télécharger une trousse à outils contenant des renseignements utiles pour mener des conversations constructives avec vos collègues, vos associés, vos amis et vos pairs.

Nous cherchons tous des moyens constructifs d’orienter nos énergies. Le CIJA continuera de lancer des initiatives pour assurer le soutien à Israël et au peuple juif.  

Dans l’intervalle,  

Familiarisez-vous avec l’histoire du conflit et partagez les faits et des points de vue différents. Les médias sociaux sont inondés de récits mensongers et de statistiques erronées. Il ne faut pas baisser la garde devant ces assertions sans rien dire. Concentrez vos efforts sur les personnes de votre entourage qui ne sont pas encore polarisées et qui sont disposées à avoir des conversations respectueuses. Saisissez chaque occasion qui se présente pour ouvrir le dialogue et n’oubliez pas de formuler vos commentaires ou vos préoccupations de manière constructive. Encouragez vos amis et vos alliés de la communauté à s’exprimer publiquement.

Militez. Faites part de votre point de vue aux élus de chacun des ordres de gouvernement. Exigez d’eux des gestes concrets, pas seulement un appui.

Veillez aussi à ce qu’ils rendent aussi des comptes pour la prolifération de fausses nouvelles et de propagande. Les propositions devraient être précises et pouvoir être mises en œuvre. Pour obtenir les coordonnées des députés et des modèles de lettres à envoyer,cliquez ici.

Notre résilience en ces jours sombres ne devrait jamais être considérée comme acquise, mais c’est dans la force de la collectivité que nous pourrons tenir et que nous renouvellerons notre esprit pour contre-attaquer! 

Je sais que nous demeurons tous solidaires de nos frères et de nos sœurs en Israël. Nous défendons leur droit de se défendre et de protéger leurs frontières contre les assauts. Nous nous souvenons des victimes de ces odieuses et horribles attaques. En tant que communauté, nous pleurons ensemble aux côtés de leurs familles et de leurs amis. Nous prions pour la sécurité des Israéliens ainsi que pour les jeunes soldats courageux qui consacrent leur vie à protéger leur peuple. 

Nous sommes unis dans un chagrin immense, mais notre détermination commune n’aura d’égale que notre engagement à ramener nos otages chez eux et dans notre détermination à suivre un code moral qui respecte la valeur de la vie humaine et le droit de la guerre. 

Am Yisrael Chai

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes est l'agence de représentation of Fédérations juives across Canada | Le CIJA est l'agence représentative des Fédérations juives du Canada

Restez au courant !

Obtenez toutes les dernières informations grâce à notre bulletin d'information, "This Week in Canadian Jewish Advocacy".

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada -UIA, représentant Fédérations juives à travers le Canada. En cliquant sur "S'inscrire", vous acceptez de recevoir des mises à jour périodiques du CIJA. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) est l'agence de représentation de Fédérations juives du Canada - UIA, représentant les fédérations juives à travers le Canada. En cliquant sur  «  S'inscrire , »  vous acceptez de recevoir des mises à jour périodiques de CIJA. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.
test