Mettre fin à l'interdiction du sang

Vignette

En période de pénurie chronique de l'approvisionnement en sang au Canada, les Canadiens LGBTQ2+ veulent contribuer à sauver des vies. Malheureusement, la Société canadienne du sang (SCS) interdit à de nombreuses personnes LGBTQ2+ de donner du sang, à moins qu'elles ne soient célibataires depuis au moins trois mois.

Le Conseil consultatif national LGBTQ2+ du CIJA a demandé la suppression de cette exigence, soulignant qu'elle favorise les stéréotypes négatifs concernant la communauté LGBTQ2+. Les Canadiens doivent avoir la certitude que notre approvisionnement en sang répond aux normes de sécurité les plus élevées, mais cela ne peut se faire par la discrimination. La politique actuelle concernant les dons LGBTQ2+ devrait être remplacée par une approche scientifique fondée sur des méthodes de dépistage non sexistes et axées sur le comportement. Combinée aux tests de dépistage du VIH, de l'hépatite B et de l'hépatite C que la SCS continue d'effectuer sur les dons, cette nouvelle politique permettrait un dépistage plus précis, plus efficace et plus rentable et ouvrirait la porte à un plus grand nombre de donneurs de sang canadiens.

Recommandations

  • L'annulation de l'obligation de célibat de trois mois pour les donneurs de sang LGBTQ2+, conformément aux politiques de nombreux autres pays, y compris Israël.
Cette recommandation politique a été mise en œuvre par le gouvernement du Canada et entrera en vigueur le 30 septembre 2022.